Contact | Actualités | Plan du site | FR | EN

Parcours de femme à Kayes au Mali

Accueil > Success Stories > Parcours de femme à Kayes au Mali

 
 
Pamiga
 
 
 
 

Mme Diallo est adhérente de l'institution Nyesumaso depuis plus de 2 ans et vient de prendre son quatrième crédit d’un montant de 35 000 FCFA (€50). Elle a 30 ans, est mariée, a 6 enfants qui vont tous à l’école, et habite dans le quartier Liberté de Kayes.

Mme Diallo est propriétaire d’une petite gargote située à côté du lycée de la ville de Kayes. C’est là son activité principale. Pour faire tourner son restaurant, ellle utilise l’argent qu’elle gagne chaque jour pour acheter ses condiments.
Depuis qu’elle a commencé à faire des crédits avec Nyesumaso, elle peut acheter ses matières premières en gros, soit le riz, soit le bois mais pas les deux. Elle peut ainsi bénéficier de prix plus compétitifs et augmenter ainsi ses bénéfices.

Parallèlement à son activité de gargotière, Mme Diallo s’est aussi diversifiée dans la fabrication d’habits traditionnels. La ville de Kayes est en effet réputée pour ses grandes variétés de pagnes de qualité qui sont souvent les plus beaux du pays.  Mme Diallo achète donc des pagnes  à 2 000 FCFA le mètre, et de la teinture, et elle fait ensuite coudre l’habit par sa sœur qu’elle paye 9 000 FCFA. Le prix de vente qu’elle arrive à obtenir se situe entre 25 000 FCA et 30 000 FCA. Ainsi, elle fabrique et vend environs 11 habits par mois.

Elle épargne également de manière régulière chez Nyesumaso, environ 1 000 FCFA par semaine. Elle retire en général son épargne en fin de cycle de crédit et elle l’utilise pour l’ajouter dans son fond de roulement. 

 

Imprimer la page
Envoyer à un ami

Nyesumaso

 
 
Pamiga
 
 
 
 

Nyesumaso a été créé par Camide avec l'appui du CIDR en 2005, et veut dire Maison du Réconfort en Bambara. Il s'agit d'une institution de crédit solidaire pour les femmes démunies de la ville de Kayes.

Aujourd’hui Nyesumaso compte plus de 3000 clientes. Une étude réalisée en juin 2008 a montré que l’accès au crédit pour ces femmes a eu un réel impact sur leur niveau de vie en leur permettant de réduire leur dépendance au crédit fournisseur et donc dégager une marge bénéficiaire supérieure. La plupart des clientes ont pu développer et/ou diversifier leurs activités et augmenter ainsi leurs gains monétaires.

Voir aussi :
© 2017 Pamiga